www.cinfo26.com

rechercher

Politique

2 députés de AAB réaffirment leur appartenance au regroupement pro-Kabila, malgré leur adhésion à l’Union sacrée

Le collège des Présidents des partis politiques du regroupement Action Alternative pour le Bien-être et le changement (AAB) s’était réuni le lundi 4 janvier au siège dudit regroupement  pour l’examen de la situation politique et l’alignement de certains acteurs

Il ressort de cette réunion une déclaration politique dont la teneur suit :
« Le regroupement AAB avec ses 27 députés nationaux réaffirme son appartenance au Front Commun pour le Congo (FCC), et sa loyauté à son autorité morale, Joseph Kabila », peut-on lire dans la déclaration signée par 19 élus.

La même déclaration précise en outre que le regroupement AAB est bien structuré. « Seul son Président, sur mandat de la Conférence des Présidents, l’engage devant les organes étatiques et devant tiers ».

Pourtant, l’on se souviendra que quelques députés nationaux membres dudit regroupement avaient répondu à une invitation de Félix Tshisekedi, le même jour où Bemba et Katumbi étaient reçus à la Cité de l’Union Africaine, pour leur adhésion à l’Union sacrée.

Dans une autre déclaration politique dûment signée ce mardi 5 janvier par les députés Richard N’dambu Wolang et Jean-Pierre Pasi Zapamba Buka, respectivement Président et Rapporteur du groupe parlementaire AAB, ces derniers confirment leur pleine adhésion à l’Union sacrée.

 » Nous, députés du regroupement AAB, assumons notre engagement d’avoir répondu favorablement à l’appel lancé par le Président de la République, Félix Tshisekedi, de fédérer des forces politiques autour de sa vision humaniste pour le bien-être du peuple congolais » ont-ils fait savoir.

Ils réaffirment leur appartenance au regroupement AAB et précisent par ailleurs qu’ils n’ont pas besoin d’obtenir un quelconque « mandat de la Conférence des présidents » pour contribuer à une vision qui prône l’amélioration des conditions sociales du peuple congolais.

Ils estiment également que la démarche de l’Union sacrée est une occasion pour faire la politique autrement, « et qu’ils réitèrent leur loyauté au peuple congolais souverain, source de légitimité du pouvoir incarné par Félix Tshisekedi ».

Ajoutez le commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
13 + 21 =