www.cinfo26.com

rechercher

Non classé

RDC: la loi portant organisation et fonctionnement de la Commission électorale Nationale Indépendante doit être la priorité

La La Synergie des Missions d’observation citoyenne des élections (SYMOCEL) salue la volonté exprimée par Christophe Mboso, président de l’assemblée nationale, d’inscrire la problématique des réformes électorales parmi les questions à examiner au cours de cette session.

Ce Consortium des Missions d’Observation Electorale estime que la loi portant organisation et fonctionnement de la Commission électorale Nationale Indépendante devrait être examinée et adoptée en premier. 

« Cela pourra faciliter la désignation rapide des animateurs de cette institution Citoyenne d’appui à la Démocratie dans des conditions et procédures clairement définies par la loi ainsi réformée pour nous éviter de retomber dans les erreurs du passé ayant conduit à des tensions populaires ainsi qu’à la déliquescence de la grande famille de la société civile à laquelle appartient également les confessions religieuses », dit la SYMOCEL.

Elle insiste sur le fait que ces réformes doivent précéder le choix des animateurs de la CENI. 

« Par ailleurs, un peu surprise, la SYMOCEL a vu en l’appel lancé aux différentes composantes concernées de présenter leur délégués, une sorte de quiproquo qui pourrait entretenir la confusion sur les aspirations réelles relatives à la problématique des réformes électorales, car celles-ci ne peuvent avoir leur sens véritable que si elles sont examinées et adoptées préalablement à toute désignation de nouveaux animateurs de la CENI ». 

Ajoutez le commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =